Émissions

De la Révolution iranienne à la République islamique. Une analyse marxienne de l’Iran de 1979 à nos jours

Une émission d’analyse marxienne de l’Iran de la Révolution de 1979 à la révolte de 2019 en passant par l’édification et les transformations successives de la République islamique à partir de De la politique en Iran (Senonevero, 2010) de Théo Cosme – avec Habib, préfacier de l'ouvrage et participant à la révolution iranienne de 1979.

1ère partie


La première partie (50 minutes) comporte :

Un rappel historique de la genèse de la révolution iranienne de 1979 ;

Une histoire des contestations ouvrières, marxistes, étudiantes et islamistes en Iran dans les années 1970 ;

Une histoire de la Révolution iranienne ;

Une présentation du mouvement de 1978-79 des "shuras", conseils (notamment ouvriers), de leur auto-organisation horizontale et de leur idéologie initialement autogestionnaire de gauche mais progressivement "islamisée" ;

Une histoire de la prise de pouvoir progressive des islamistes de Khomeyni de leur alliance initiale avec l'impérialisme occidental et la bourgeoisie libérale, en passant par leur affrontement avec le mouvement populaire et la gauche et leur infiltration des conseils ouvriers.

Une (auto)critique de l'attitude de la gauche iranienne vis-à-vis du mouvement des femmes de 1979 ;

Une analyse de la Révolution iranienne comme produit du développement inachevé du capitalisme iranien et de la lutte des classes en Iran ;

Une critique de "l'anti-impérialisme" populiste des islamistes de cette époque.

2ème partie


La deuxième partie (50 minutes) comporte :

Une analyse du "Thermidor" de la révolution iranienne (1980-1989), entre instauration du régime, populisme "anti-impérialiste" et répression du mouvement des femmes, du prolétariat en grève, des forces de gauche, du mouvement étudiant et des Kurdes ;

Un décryptage de l'"anti-impérialisme" des débuts de la République islamique d'Iran, notamment au moment de l'occupation de l'ambassade des Etats-Unis à Téhéran en 1979-1980 par des étudiants islamistes ;

Une analyse de la guerre Iran-Irak (1980-1988), de ses causes (notamment en lien avec la rente pétrolière), de son instrumentalisation par les islamistes pour prendre la totalité du pouvoir et réprimer violemment leurs opposants, de ses conséquences économiques (capitalisme d'Etat de guerre), et sa prolongation par la République islamique d'Iran qui au nom de son "anti-impérialisme" et de "l'exportation de la Révolution" parle de conquérir Bassorah (Irak) et Jérusalem ;

Une histoire de la libéralisation partielle du capitalisme iranien au cours des années 1990-2000, de ses bénéficiaires (la classe politico-religieuse et militaire au pouvoir) et de ses conséquences (passage du capitalisme de guerre au capitalisme de connivence, naissance du système électoral bipartisan réformateurs versus conservateurs, salarisation massive) ;

Une analyse du Printemps vert de 2009, du mouvement des paysans de l'hiver 2017-2018, et du mouvement de révolte de 2019 ;

Une discussion autour des contradictions et de l'impérialisme "anti-impérialiste" de la République islamique ;

Une conclusion au sujet des conditions de possibilité et des orientations possibles d'une révolution en Iran.

 

Liens

Émissions évoquées ou en lien

Révolutions, contre-révolutions et guerres de l’Algérie à l’Iran et de Syrie au Yémen (2011-2019)

 

Crédits

Un jingle d'Armand Paris à partir d'une musique de Las 4 Estaciones - Verano (Presto) de Daniel Bautista (Classics and Soundtracks, 2004).

Un montage d'Armand Paris et de Vincent Lebovici.