Sortir du capitalisme

Une critique émancipatrice du capitalisme et son dépassement libertaire

Accueil

L'antisémitisme d'extrême-droite

Une analyse de l’antisémitisme d’extrême-droite comme anticapitalisme tronqué, avec une critique de la seule finance et au nom du travail, de l’industrie, de l’État et de la nation/race – avec Benoît d’Alternative Libertaire (théoricien critique, professeur de philosophie)

 

Une émission d’analyse de l’antisémitisme d’extrême-droite comme anticapitalisme tronqué, avec une critique de la seule finance (avec « les Juifs » comme personnification « maléfique », « cosmopolite », complotant secrètement dans l’optique d’une « domination mondiale », etc.), anticapitalisme tronqué qu’on retrouve aujourd’hui chez Alain Soral (rééditeur élogieux de Mein Kampf d’Adolf Hitler) et même chez Francis Cousin. Pour comprendre l’actuelle résurgence de l’antisémitisme d’extrême-droite, qui se diffuse massivement sur Internet, après une analyse de l’antisémitisme d’extrême-droite comme anticapitalisme tronqué, mélangé en l’occurrence à un anti-judaïsme néo-païen (« Juifs » comme vulgaires usuriers, marchands, spéculateurs, et une morale de « faibles »), on partira des grandes figures de l’antisémitisme d’extrême-droite « germanique », Hegel, Nietzsche et Heidegger, en s’attardant longuement sur ce dernier étant donné qu’il a développée une « philosophie » antisémite, avant de s’intéresser au dernier né de cette lignée, Francis Cousin - avec Benoît d'Alternative Libertaire, théoricien critique, professeur de philosophie.

 


L'émission complète

 

Liens

 

Les deux notes de lecture dont il est question dans l’émission :

http://sortirducapitalisme.fr/notes-de-lecture/164-emmanuel-faye-heidegger-l-introduction-du-nazisme-dans-la-philosophie

http://sortirducapitalisme.fr/notes-de-lecture/165-peter-trawny-heidegger-et-l-antisemitisme

http://www.palim-psao.fr/2016/10/heidegger-le-nazisme-et-l-antisemitisme-notes-de-lecture.html

L’anticapitalisme tronqué d’extrême-droite :

http://www.socialisme-libertaire.fr/2016/07/le-conspirationnisme.html

http://www.palim-psao.fr/article-l-anticapitalisme-est-il-toujours-de-gauche-par-anselm-jappe-119083043.html

http://www.palim-psao.fr/article-31273595.html

www.lesamisdenemesis.com/?p=1619

La vidéo de Francis Cousin dont il est question dans l’émission :

https://www.youtube.com/watch?v=3ILOYt0FX38

Avec beaucoup de réserves, sur Nietzsche :

https://vimeo.com/162693675

http://www.lexpress.fr/culture/livre/les-juifs-selon-hegel-et-nietzsche_804270.html

 

Introduction de l’émission

Nous sommes sur Radio Libertaire, la radio sans Dieu, sans Maître et sans publicité, pour une nouvelle émission de « Sortir du capitalisme », consacrée aujourd'hui au problème de l'antisémitisme d'extrême-droite contemporain, incarné notamment par un Francis Cousin ou un Alain Soral. La résurgence de l'antisémitisme d'extrême-droite est clairement manifeste, avec une explosion du nombre de spectateurs des vidéos antisémites de Francis Cousin comme d'Alain Soral (sans parler de Dieudonné et des autres), et une montée de l'antisémitisme au sein des milieux poreux situés entre extrême-droite et extrême-gauche – avec un glissement progressif vers l'antisémitisme d'extrême-droite. Pour comprendre celui-ci, il faut d'une part s'attacher à une explication structurelle de l'antisémitisme, que nous analyserons comme « anticapitalisme tronqué » mélangé (c'est cette fois-ci une caractéristique propre de l'antisémitisme d'extrême-droite) à un anti-judaïsme virulent d'origine néo-païenne (Francis Cousin) ou catholique (Alain Soral). D'autre part, pour comprendre l'antisémitisme d'extrême-droite, il nous faudra remonter à ses pères fondateurs germaniques, Hegel, Nietzsche mais surtout Heidegger, lesquels posent les bases soi-disant « philosophiques » de l'antisémitisme d'extrême-droite. On s'attardera en effet dans cette émission surtout aux racines « germaniques » de l'antisémitisme d'extrême-droite – nous ferons une autre émission consacrée aux racines « françaises » de l'antisémitisme d'extrême-droite, avec cette fois-ci comme pères fondateurs l'anti-judaïsme catholique, Proudhon et de nombreux personnages dont Zeev Sternhell parle dans ses ouvrages d'histoire. Nous prévenons nos auditeurs qu'il s'agira d'une émission technique à partir de l'histoire des pères fondateurs (avant, c'est aisément compréhensible), mais s'ils ont une certaine curiosité des théories philosophiques et de l'antisémitisme « philosophique », cela devrait être bon. Cette partie n’a, disons-le, pas un objet proprement philosophique, mais au contraire politique. Pour discuter dans un premier temps de l'antisémitisme comme anticapitalisme tronqué, et particulièrement de l'antisémitisme d'extrême-droite d'origine « germanique », avant d'effectuer dans un second temps une histoire des pères fondateurs de l'antisémitisme d'extrême-droite d'origine « germanique », nous sommes avec Benoît, militant d'Alternative Libertaire, théoricien critique, professeur de philosophie.